Drapeau Corée du Sud

Categories:

Rate this post

La Corée du Sud a adopté de nouvelles dispositions vis-à-vis des voyageurs provenant de l’Union européenne depuis septembre 2021. Pour un séjour n’excédant pas 3 mois, les voyageurs doivent présenter un visa électronique nommé visa K-ETA. La France, la Suisse, la Belgique, le Canada sont autant de pays concernés par cette réforme.

Village Corée du Sud

Le K-ETA Corée du Sud : pourquoi et quels pays concernés ?

Vous allez découvrir le visa Corée, les pays convoités, ses points forts et toutes les démarches pour l’obtenir.

Qu’est-ce que le K-ETA Corée du Sud ?

K-ETA est un visa créé en septembre 2021 par le gouvernement de la Corée pour réformer d’une certaine manière les secteurs du voyage et du tourisme. Il s’établit grâce à un système digitalisé, uniquement en ligne. En effet, les voyageurs provenant de certains pays et ne souhaitant pas faire plus de 3 mois sur le territoire coréen sont les plus ciblés. Ceux-ci doivent fournir des informations et documents prouvant leur identité en ligne pour obtenir l’autorisation ETA en guise de visa.

Les autorités coréennes ont adopté ce système dans le but de réglementer les entrées et sorties des voyageurs dans les citées sud-coréennes. Tout ceci leur permet d’avoir un meilleur contrôle du territoire et constitue une occasion pour contrer la covid. L’autorisation ETA pour voyageurs a été une nouvelle alternative pour le pays afin d’en finir avec les entrées non justifiées des voyageurs et réguler les exemptions.

L’autorisation K-ETA sud-coréen: tout savoir sur les pays ciblés

La Corée du Sud est un pays à fort potentiel touristique. De ce fait, il attire de nombreux adeptes du tourisme chaque année. Ceux-ci proviennent majoritairement de l’Union européenne, notamment les Français, les Belges, les Canadiens. En plus de ces pays, l’autorisation ETA a pour cible de nombreux touristes d’autres territoires, dont l’Allemagne, les États-Unis, la Barbade, la Croatie, le Danemark et toute l’Union européenne.

Toutefois, les voyageurs provenant des pays comme Monaco, l’Andorre, la Guam et la Nouvelle Calédonie sont autorisés uniquement pour un séjour de 30 nuits. Contrairement aux autres pays, avec 60 nuits.

Combien de temps dure le visa électronique pour les voyageurs en Corée du Sud ?

La durée de validité de l’ETA est de 2 ans dès l’obtention. Cependant, si le passeport du voyageur expire avant ce délai de 2 ans, l’établissement du visa K-ETA devra être relancé. Il est important de préciser que les voyageurs ayant une carte de séjour du territoire bénéficient d’une exemption de la Corée du Sud.

Vous aimerez aussi :

Hanok Corée du Sud

Quelles démarches suivre pour l’obtention de l’autorisation K-ETA ?

Pour obtenir son autorisation K-ETA, il faut suivre tout un processus. Il est important de faire attention à chaque étape, car toute information ou tout document mal fourni annule la demande. Il faut rappeler que tout se passe en ligne avec les systèmes créés à cet effet. Comme document important à fournir, il faut prévoir la photo du passeport en cours de validité ainsi qu’une photo d’identité adéquate.

Enfin, il faudra les scanner en ligne tout en remplissant un formulaire de renseignements et en souscrivant aux frais de demande. Ils peuvent coûter entre 8 et 50 €, selon le pays de provenance et la période de demande. La délivrance a généralement lieu en 72 heures maximum.

Tags:

Comments are closed